—— Pourquoi un colloque Japon<>France ? ——

L’enjeu de notre colloque « art, soin, citoyenneté » est de créer un dialogue. D’abord, un dialogue entre le monde des arts et celui de la psychiatrie. Ensuite, un dialogue entre une culture et une autre, culture japonaise et culture française. Enfin, un dialogue entre un territoire et un autre, territoire japonais et territoire français, à Nantes.

Cette édition 2017 se situe en avant première des Jeux para-olympiques de Tokyo en 2020 : elle nous incitera à développer infiniment les richesses artistiques, culturelles et soignantes. Ainsi l’art, comme transformation du social et comme sublimation (entre oeuvres et symptômes) interrogera le sujet au niveau de l’intime et du collectif. De nouvelles modalités du « vivre ensemble », nous débattrons.

Rachel Bocher
Psychiatre Chef de Service, C.H.U. de Nantes et Présidente de la Cité des Congrès de Nantes

 

Je ressens une très grande joie à l’idée que le fruit du talent et de la singularité de personnes handicapées japonaises, à
commencer par l’art brut, puisse être présenté comme un patrimoine culturel et artistique original et innovant et qu’il soit dévoilé au monde au départ d’une ville comme Nantes, réputée pour sa créativité. J’espère que ce projet sera l’occasion pour le plus grand nombre de découvrir et d’apprécier un pan de la culture japonaise, jusqu’alors méconnu. Par ailleurs, je souhaite sincèrement que le colloque scientifique international puisse donner lieu à de nouvelles réflexions autour de la société, à travers les débats de spécialistes et de praticiens japonais et français œuvrant dans ce domaine. C’est la première fois au monde qu’un événement multidisciplinaire de cette ampleur est organisé autour de formes artistiques pointues, nées du fait même de l’existence du handicap et créées par des personnes handicapées. Ce projet n’aurait pas pu voir le jour ailleurs qu’à Nantes, ville dont le souci constant est de présenter une culture novatrice tout en l’intégrant dans la vie de ses habitants, et je suis certain que cet événement aura un effet bénéfique sur nos deux pays mais également sur le reste du monde. Je tiens à présenter mes remerciements les plus sincères aux organisateurs de cet événement, à commencer par le Bureau des Affaires Culturelles japonais, Johanna Rolland, Maire de Nantes, Rachel Bocher et Paul Billaudeau, Présidente et Directeur général de la Cité, le Centre des Congrès de Nantes et Patrick Gyger, Directeur du lieu unique, scène nationale de Nantes, ainsi qu’à tous leurs collaborateurs.

Kengo Kitaoka
Président de l’association Glow

 

Télécharger le programme complet du colloque scientifique

S’inscrire au colloque